top of page
Rechercher
  • Tanja Herrmann

Combien coûte un influenceur?


Aucune question ne m'est posée aussi souvent que "Combien coûte donc un influenceur?"

La réponse la plus correcte serait sans doute: "Autant qu'un appartement". Au plus tard avec cette affirmation, toutes les personnes concernées se rendent compte qu'une réponse globale n'est pas pertinente.

Alors que sur le marché du logement, on se réfère aux prix au mètre carré pour s'orienter, dans le marketing d'influence, c'est généralement le nombre de followers. Mais là aussi, l'analogie du logement peut être poursuivie. 100 m² dans une maison en bois sans accès au réseau routier, avec des fenêtres mal isolées et des dégâts des eaux n'ont pas la même valeur que 100 m2 dans un appartement design avec vue sur toute la ville. Il s'agit donc de différents critères qui ont une influence sur la totalité de valeur. Et si certains attachent une importance particulière à un ascenseur, d'autres ne voudraient pas se priver d'une fenêtre dans la salle de bain.

La première chose à faire est ainsi de définir précisément les critères. Quel est le marché cible, qui est le groupe cible et que doit-on atteindre avec la campagne? Ces critères sont ensuite décisifs pour la recherche d'influenceurs. Plus les influenceurs répondent aux critères définis, plus la perte de diffusion est faible.



Les critères

Les critères suivants doivent être pris en compte lors de la sélection des influenceurs. Ils constituent en même temps le fondement du pricing.

  • Portée sur le marché cible (de nombreux influenceurs suisses ont également des fans dans les pays voisins).

  • Structure démographique des followers (doit ressembler le plus possible à ton groupe cible)

  • Bon taux d'engagement (est en même temps indicateur de la qualité des followers et du contenu)

  • Thèmes, style de vie et valeurs de l'influenceur (doivent correspondre à ceux de l'entrepreneur)

  • Nombre de partenariats existants en général ainsi qu'avec des concurrents (selon le produit, c'est aussi un critère d'exclusion)

  • Le langage visuel de l'influenceur correspond au style de la campagne (par ex. coloré, joyeux, de qualité, sérieux, etc.)

  • Le format du contenu principal (images, vidéos, textes) des influenceurs est celui qui est demandé

  • Notoriété locale (si les influenceurs doivent également être intégrés dans la stratégie relations publiques classique ou être présents sur place lors d'événements relations publiques)

Ce n'est que lorsque tous les critères mentionnés ci-dessus matchent entre l'entreprise et l'influenceur qu'une collaboration devrait être envisagée.

Followers vs. portée: ce qui l’affecte et quel est son niveau actuel réel

Les restrictions de portée sur Facebook font régulièrement l'objet de discussions animées dans les médias. Avec les dernières adaptations de l'algorithme, de nombreuses fan pages n'atteignent plus qu'une fraction de leurs fans.

Avec la dernière mise à jour de l'algorithme, c'est désormais aussi une réalité sur Instagram. Cependant, dans de nombreux cas, le nombre de followers est encore assimilé à tort à la portée, ce qui conduit à des hypothèses erronées.

Nous avons évalué la portée organique de toutes les campagnes d'influence que nous avons réalisées pour nos clients au cours des trois dernières années. En moyenne, environ un tiers des fans sont atteints. Nous constatons des variations saisonnières: La portée organique diminue par exemple pendant la période de Noël, car davantage de contenus sont alors publiés, mais les gens ne consomment pas plus de contenus. Nous observons le phénomène inverse en été, lorsque les gens sont dehors et passent moins de temps en ligne (malgré leur téléphone portable), les contributions peuvent donc être moins bien diffusées, ce qui entraîne à son tour une portée organique plus faible.

En fonction de la régularité, du jour et de l'heure à laquelle l'influenceur publie et de la qualité qui y est liée (engagement), cette portée peut en outre varier fortement d'un influenceur à l'autre.

La formule de prix


Pour obtenir un premier point de repère, il vaut la peine de commencer par demander une offre à plusieurs influenceurs comparables, puis de comparer ces offres et de négocier si nécessaire. Il est également possible de faire appel à une agence indépendante. Il est important que l'agence de conseil ne facture pas selon un modèle de commission, car dans ce cas, des honoraires d'influenceurs plus élevés entraînent des recettes d'agence plus importantes, ce qui est généralement en contradiction avec l'objectif du client.


Pour les coopérations à long terme, on peut aller plus loin et utiliser le modèle ci-dessous que nous avons développé pour nos clients:

+ Travail en heures ou en jours

Par ex. vidéo, photo professionnelle, présence à un événement, post sur un blog, etc.

+ Portée organique, calculée en CPM

La deuxième étape consiste à prendre en compte la portée de l'influenceur. Pour cela, tu prends le prix CPM que tu payes normalement sur les réseaux sociaux (par ex. CHF 4. -) et tu le multiplies par deux, car l'engagement sur un post d'influenceur est en général deux fois plus élevé que l'engagement pour les annonces payées (par ex. CHF 8.-).

Ce CPM est ensuite multiplié par la portée organique moyenne de cet influenceur et divisé par 1000 (par ex. 25.000 portée organique / 1000 = 25 Mille. --> 25 Mille * 8 = 200.-).

+ Frais

Par exemple, l'achat de différents produits pour réaliser une recette ou des frais de déplacement.

- Valeur du produit

Si, par exemple, un smartphone ou une montre sont offerts, cette valeur peut être déduite du cachet ou au moins partiellement prise en compte.


Pour les petits projets ou les micro-influenceurs, cette procédure qui prend du temps n'est pas toujours proportionnelle. Dans ces cas, des montants forfaitaires définis au préalable peuvent être judicieux. L'important ici est que les mêmes critères s'appliquent à tous les influenceurs et que les rémunérations ne soient pas arbitraires.

En règle générale, nous pouvons donner le point de repère suivant pour le marché suisse: La majorité des cachets des influenceurs pour une contribution se situe actuellement entre 150.- et 2 000.- CHF. C'est certes encore une fourchette assez large, mais cela donne une première idée du budget avec lequel il faut se mettre à la recherche.


ONS avec un influenceur

Comme dans la vraie vie, les aventures d'un soir peuvent bien sûr créer une excitation à court terme, mais l'effet s'estompe rapidement. Il en va de même pour le marketing d'influence. Non seulement il est financièrement plus intéressant de négocier des accords à long terme, mais l'impact publicitaire peut également être plus important dans le cadre de coopérations à long terme, à condition que la stratégie soit correctement mise en place.


Avec une stratégie claire, les prix peuvent être négociés sur une autre base et les relations peuvent être établies.

What's next?

Outre le volume de travail et la rémunération, il est judicieux de rédiger un contrat officiel, surtout pour les collaborations de grande envergure. D'autres points doivent y être consignés, comme l'identification publicitaire, les conséquences en cas de non-respect, les droits d'image qui reviennent à la marque, ainsi que la confirmation que l'influenceur possède tous les droits nécessaires (comme par exemple les licences musicales) sur le contenu créé.


Tu as besoin d'aide pour négocier les tarifs avec les influenceurs? Dans ce cas, écris-nous.

 

Tu n'en as pas encore assez? Alors viens à la plus grande conférence de Suisse sur les médias sociaux et le marketing d'influence.


Comments


bottom of page